On habite un immeuble ultra moderne, avec une chance sur trois d'avoir de la lumière lorsqu'on appuie sur l'interrupteur, neuf chances sur dix d'avoir de l'eau quand on tourne le robinet, trois chances sur cinq de pouvoir se connecter à Internet et une chance sur six d'avoir l'une des pièces qui moisit à vue d'oeil... Hé ! Pas mal hein ? C'est pas donné à tout le monde un luxe pareil en Guinée...

home_sweet_home
C'est ma tour Montparnasse à moi...

Alors on a signé pour un an.
On s'installe, on meuble, on profite de la vue sur la mer... Le temps s'écoule, un mois, quatre mois, six mois c'est fou ce que ça passe vite. Et puis un après-midi, quelqu'un sonne à la porte. DINGDONG !! Tiens, c'est le gardien. Il nous tend une lettre du propriétaire, dans les grandes lignes ça donnait :

"Vous avez signé un bail d'un an mais sachez qu'il n'a aucune valeur. Je fais ce que je veux, d'ailleurs, je vous augmente votre loyer de 20%.
Si vous n'êtes pas contents merci de quitter les lieux. Et vite."

la_loi_c_moi

Ah bon ? Mais alors, on signe des contrats qui n'en sont pas ?
Et puis... on nous a juré qu'il n'y aurait pas d'autre augmentation, que c'était la toute dernière fois, croix-de-bois-croix-de-fer-si-je-mens-j'vais euh...je... j'vais-en-bavière. Les jours passent, les mois aussi, jusqu'à ce que... rebelotte ! DINGDONG !! Encore le gardien ? Encore une lettre ?

"Le carburant a augmenté alors on vous augmente le loyer de 25%.
Si ça ne vous plaît pas, on ne vous retient pas"

Traduction pour les non-intitiés :
Les miniers sont de retour en Guinée et paient un an d'avance les loyers d'immeubles entiers
à hauteur de 3500$ par mois et par appartement, alors on veut aussi avoir notre part du gâteau !
Vous payez ou vous dégagez !

 encore_et_toujours

Un nouveau bail, assorti ton sur ton à cette lettre, dit à peu près ça :

"Le propriétaire peut vous virer à tout moment,
il vous préviendra juste un petit peu à l'avance."

Et entre les lignes, on lit :

"Le loyer n'augmentera pas, par contre les charges peuvent s'alourdir
au point de doubler le montant de votre paiement mensuel."

Fichtrement subtil.

Trop c'est trop... C'est décidé, on s'en va.
Dans une petite résidence. Avec une chance sur dix d'avoir de la lumière lorsqu'on appuie sur l'interrupteur, sept chances sur dix d'avoir de l'eau quand on tourne le robinet, deux chances sur cinq de pouvoir se connecter à Internet et une chance sur quatre d'avoir l'une des pièces qui moisit à vue d'oeil.
Une petite baisse de standing donc, mais bon on sera quand même heureux ?
Hein ?
Pas vrai, dis ??

snif

Oh et puis non ! Alors on s'est mis à négocier, c'était comme à Madina "Tes pommes de terre à 10 000 tu peux te les garder, j'en veux pas !". Enfin, "on", c'est l'Homme bien évidemment, car quand la Femme pose une question au gérant, le gérant répond à l'Homme, cela va sans dire.

non_et_niet La suite dans six mois, quand ça fera à nouveau DINGDONG !! Le gardien va nous donner une lettre parce que le prix du riz aura augmenté. Ben oui pardi, ça augmente les charges d'un immeuble, le prix du riz...



100_0261

Un grand merci aux pommes de terre du Fouta Djalon pour leur prestation mémorable !