J'ai roulé en sens interdit, c'est vrai. Je suis en faute... Je ne conteste pas ! Au contraire, je m'autoflagèle.

Bon, je précise que c'est une demi faute : aucun de la dizaine de flics rencontrés sur la route interdite ne m'a fait signe, aucun panneau de signalisation (la routine!) et pas de véhicule faisant barrage. Il faut donc deviner que c'est en sens interdit vu que ça change régulièrement... je vais m'entraîner par goût du challenge.

Évidemment, sur le rond-point où j'arrive, une bonne vingtaine de flics font la circulation et sont trop contents de voir un agneau qui se jette dans la gueule du loup. Trop fastoche.
...Pour obtenir ma contravention, j'ai attendu une heure sur le côté - près des embouteillages, sous les pluies battantes. "Pour la contravention, pas de problème, donnez-moi le reçu !" - le montant de ce qu'ils appellent pudiquement le cadeau est passé de 100 000 à 30 000. J'attends toujours mais on me fait dire qu'il n'y a pas de reçu pour ça. Ah bon ? Alors j'attends.

contravention1

L'amande enfin obtenue (ça fait bizarre d'écrire ça quand même) un des flics me dit que tous les commissariats sont fermés, et que je ne pourrai pas récupérer mes papiers aujourd'hui... Flûte alors !! Ça serait plus simple que je lui donne les 100 000 francs à lui... Ben ouais !

Arrêtée à 9h, repartie à 12h30 avec mes papiers, après avoir réglé ma "dette" à l'état en deux heures d'embouteillages. Matinée foutue... avec un sentiment de satisfaction un brin amer, mais pas si désagréable finalement. Bras de fer 1-0 pour Bibi.

touche_pas_a_mes_taches